Quels monuments à voir?

Cordoue est grande, spectaculaire, historique et a de la beauté partout. Ses patios, ses arômes, son art, ses rues, ses pavés. Tout à Cordoue vous semblera singulier. Du quartier juif aux joyaux vivants qui ont résisté au temps qui passe, comme la Mosquée-Cathédrale, l'Alcazar, la Synagogue ou la tour de Calahorra. Au la tombée de la nuit, ses patios, ses terrasses, ses belvédères, et ses quartiers. Au crépuscule, ses spectacles de lumière et de couleurs dans différentes enclaves historiques et ses spectacles magiques. Mais Cordoue est avant tout un monument. C'est de la pierre, c'est un vestige de la plus glorieuse histoire arabe. C'est la culture, c'est l'arôme des grandes prouesses. Tout a été soigneusement préservé, et c'est pourquoi beaucoup de ses monuments ont été déclarés patrimoine mondial.


Mosquée-Cathédrale, splendeur du passé et majesté du présent

La première tâche est de planifier une visite au complexe Mosquée-Cathédrale de Cordoue, l'une des visites incontournables dans votre séjour. Découvrez l'un des bâtiments les plus beaux, emblématiques et uniques au monde. Déclarée Patrimoine Mondial par l'UNESCO en 1984 (avant que la ville elle-même), la visite est un voyage exceptionnel à travers l'histoire, de l'art et de l'architecture. Un temple authentique. C'est sans aucun doute l'âme de Cordoue.

Alcázar de los Reyes Cristianos, une forteresse historique

Un autre lieu à visiter est l'Alcazar des Rois Chrétiens, une forteresse de vestiges romains et wisigoths, qui coexistent avec ceux d'origine arabe dans un palais majestueux qui est imposant seulement de le voir de loin. Une construction presque rectangulaire avec des murs solides, des bosquets imposants et une beauté incomparable. On n’est jamais fatigué de voir ses murs historiques, nous pouvons vous l'assurer. Dômes gothiques, quatre tours, sarcophages païens, bains d'inspiration arabe, cours intérieures qui apparaissent comme des oasis, et de vastes jardins qui donnent splendeur à l'Alcazar cordouan.

Medina Azahara : les ruines prennent un sens différent à Cordoue

Tout comme la mosquée-cathédrale, la mystérieuse ville en ruines de Medina Azahara a également été déclarée site du patrimoine mondial par l'UNESCO en 2018. Le calife Abd-al Rahman III ordonna sa construction au pied de la Sierra Morena. La légende veut qu'il ait demandé à la construire en hommage à sa femme préférée du califat : Azahara, d'où son nom. Cependant, la thèse selon laquelle ils voulaient un symbole, une image renouvelée et puissante du califat indépendant de l'Occident nouvellement créé, a également gagné en force. Trois terrasses entourées d'un mur, de précieuses portes d'accueil, de merveilleux arcs et d'imposants extérieurs en pierre se côtoient dans l'une des ruines les plus célèbres de la péninsule.

Synagogue, une conservation exquise

Probablement le monument le mieux conservé. C'est la seule synagogue qui a été préservée jusqu'à ce jour en Andalousie. Un monument historique qui a traversé différents moments et usages au cours de l'histoire : de l'hôpital à l'ermitage, en passant par l'école. Située dans le quartier juif, elle a été témoin de la diversité culturelle de la ville et l'accueil des différentes civilisations.

Patios de Cordoue, un festival de couleur et de bon goût

En mai est célébrée la fête des patios de Cordoue, un concours qui a eu lieu depuis 1921 jusqu'à aujourd'hui. Il y en a beaucoup, mais chacun a sa propre architecture unique. Tous sont précieux, avec leurs fleurs, leurs ornements et leurs couleurs. Nous pouvons différencier entre les patios monumentaux et majestueux, ceux qui ont un air ecclésiastique ou aristocratique, et les patios de compétition, avec des variations de l'architecture ancienne ou moderne. Le problème sera de savoir comment gérer l'espace de la mémoire de votre mobile avec tant de photos que vous aurez envie de prendre.

Ecuries royales, viviers équestres

Les spectacles équestres tels que Pasión y Duende ne sont possibles que dans des bâtiments de référence comme celui-ci : les Ecuries Royales, où une tâche ardue et célèbre est gérée : faire germer la race du cheval andalou, la pure race espagnole. Connaissez en profondeur ses dépendances et comment se déroule le processus d'élevage et d'entraînement.

Musée de Julio Romero, artiste de l'idéalisme

Créé en 1931, un an après la mort du peintre. Julio Romero est l'un des artistes contemporains les plus influents du panorama artistique espagnol du XXe siècle dans le courant idéaliste. Cette galerie d'art partage également le bâtiment avec le Musée des Beaux-Arts. Dans le musée, nous pourrons apprécier quelques-unes de ses créations les plus connues telles que Naranjas y Limones, Cante Hondo ou Poema a Córdoba.

Palais Viana, beauté extérieure et intérieure

Il faut imaginer un espace incroyablement beau, sophistiqué, entouré de fleurs et avec une cour intérieure d'air monastique. C'est une maison qui a été habitée jusqu'à la fin du XXe siècle par des familles nobles, mais qui a encore l'arôme d'un lieu populaire. Il y a 12 patios et un jardin qui est une vraie merveille. Mais non seulement il y a de la beauté dans son visage plus extérieur et à l’air libre, mais le Palais de Viana se distingue aussi par ses collections de peintures, de tapisseries et de cuirs qui détachent à l’intérieure.

Bains de l’ancien Alcazar

Il s'agit d'un complexe de salles dans lesquelles on peut visiter les bains califaux de l'Alcazar primitif. C'est une enceinte de bains arabes qui exsudent l'histoire et l'unicité. De longues salles avec d’arcs et voûtes, de tons sombres, dans lesquelles les califes se détendaient.

Tour de Calahorra

Une forteresse avec une fonction purement défensive dans le passé qui, aujourd'hui, à côté de la Porte du pont et le Pont romain, forme ce qu'on appelle l'environnement monumental du fleuve Guadalquivir. Ce n'est pas l'un des monuments les plus célèbres, mais il est sans aucun doute impressionnant, imposant et d'une grande beauté. A l'intérieur, il y a quatorze chambres sur trois étages, auxquelles il faut ajouter la terrasse. Aujourd'hui, il abrite une exposition permanente consacrée aux trois cultures qui ont habité la ville.

Plus de guides d'intérêt