Centre Mudéjar de Séville

 

Histoire du Centre Mudéjar de Séville

¨Le palais des marquis d’Algaba, un cadre incomparable pour ce voyage dans le passé.¨ C’est ainsi que le site web de Séville Tourisme décrit le siège du Centre mudéjar.

Datant du XVe siècle, ce bâtiment a abrité la vie d’une famille sévillane, les Guzmanes de La Algaba. Malgré sa splendeur et à cause de la négligence, sa disparition se rapprochait de plus en plus, jusqu’à ce qu’au XXIe siècle, il soit réhabilité.

Elle a témoigné d’un changement dans la ligne de pensée de l’époque.

Algaba, était un manoir qui se trouvait dans la zone rurale à côté de la Rue de la Feria qui reliait la vie de la ville à celle de la campagne. La région est devenue un lieu de commerce agroalimentaire.

C’est au XVe siècle que Don Juan de Guzmán y Torres a échangé Medina Sidonia contre seigneuries, dont celle mentionnée ci-dessus. En donnant ainsi la priorité à l’élément mercantile par rapport à l’élément militaire. Il a ensuite fait construire le palais pour en faire sa résidence principale, l’actuel siège du centre. Qui a assuré les fonctions de stockage des produits de La Algaba. Le bâtiment a été érigé sur un palais médiéval dont il ne reste aujourd’hui qu’une tour, dédiée en son temps à la défense.

Le palais a également été le témoin de la rébellion de la population sévillane en raison de l’augmentation du coût de la nourriture et de la faim subie. Devant ce bâtiment, de nombreux citoyens ont perdu la vie devant la contre-attaque de la noblesse.

Après des années de modifications qui augmentent sa valeur, le palais est vendu en 1822 et tombe dans l’oubli le plus profond.

En 1989, le palais a été vendu, géré et réhabilité, et en 2003, il a été ramené à la vie, devenant le Centre Mudéjar.

Façade principale du Centro del Mudéjar de Séville

 

Heures de visite et prix

Les heures d’ouverture du musée sont divisées en deux périodes distinctes.

Pour le premier, qui se déroule de novembre à mai, les deux inclus, les horaires d’ouverture seront de 10h00 le matin à 14h00 l’après-midi et de 17h00 à 20h00 le soir du lundi au vendredi. Le samedi, le musée sera ouvert de 10h00 à 14h00.

La deuxième période, entre le mois de juin et le mois d’octobre, tous deux inclus, les heures d’ouverture passent de 18h00 de l’après-midi à 21h00 du soir. La même période est maintenue pour les samedis, de 10h00 à 14h00.

Les dimanches et jours fériés, le musée sera fermé au public. Sauf du lundi au mercredi pendant la semaine de Pâques et les 6, 7 et 9 mai pendant la Foire, où il sera ouvert le matin, de 10h00 à 14h00.

L’entrée est gratuite.

Plongez encore plus dans l’histoire de Séville en visitant la cathédrale, la Giralda, la Plaza España, le Palais de San Telmo ou le Real Alcázar, entre autres monuments de la ville.

 
 
Visite guidée Séville monumentale Réserver

Pièces

Le musée est divisé selon les collections organisées dans différentes expositions à l’intérieur du palais:

  • La première appartient au musée lui-même et comporte un total de 20 articles. Parmi eux, on trouve par exemple des jarres et des objets d’usage domestique.
  • Dans une deuxième exposition, appartenant également au musée, on trouve une série de 44 objets prêtés, dont des fonts baptismaux dont le propriétaire, un peintre nommé Virgilio Mattoni, a fait don au musée. On trouve également des cannes ou des parties de poutres de l’église de San Marcos, des objets en plâtre du couvent de Madre de Dios, d’autres éléments de la collection qui utilisent le bois comme matériau central et des restaurations de la Délégation de la Participation Citoyenne.

Fonts baptismaux Centre mudéjar Séville

  • Comme troisième espace, un total de 19 éléments appartenant au Musée des arts et coutumes populaires sont exposés, où la technique artistique suivie à l’époque est montrée aux visiteurs. D’autre part, le musée des Beaux-Arts expose un tableau restauré par la mairie de Séville en aquarelle du peintre Joaquín Guichot, daté de 1872, qui montre la façade du bâtiment du siège.
  • Enfin, l’ensemble est clôturé par 20 éléments de la collection municipale, précédemment située dans la Tour de Don Fadrique de Santa Clara, où l’on peut voir des pierres tombales de style gothique à différents chapiteaux d’origine Renaissance.

En outre, le palais dispose de deux salles de réunion, l’une d’entre elles, la Don Rodrigo, peut accueillir jusqu’à 120 personnes et l’autre, la Leonor, a une capacité de 30 personnes.

 

Comment se rendre

Le palais est situé sur la Place Calderón de la Barca, à l’arrière du Mercado de Abastos. Appartenant à la rue Ferias numéro 1, avec le code postal 41003.

Les arrêts les plus proches du palais sont Feria, Parlamento de Andalucía, Resolana, rue Don Fadrique, Muñoz León, Plaza Nueva et Sevilla – Santa Justa. Le temps de marche pour atteindre la destination, en suivant l’ordre des points mentionnés, varie de 3 minutes à 131 mètres à 26 minutes à 1914 mètres.

À proximité, nous pouvons trouver différentes lignes de transport public dont les itinéraires passent par les arrêts susmentionnés de la zone. En bus, il y a les lignes 02, 03, 06, C2, C4, M-111 et M-115. D’autre part, les lignes de train les plus proches sont les C1 et C3. Enfin, la station de métro la plus proche du Centre Mudéjar est la L1.

Comment se rendre au Centre Mudéjar de Séville

 

Curiosités

Certaines des curiosités qui entourent cet endroit sont :

  • C’est un musée ouvert en 2013, qui abrite à l’intérieur de l’art d’origine espagnole appartenant à la Reconquête, influencé par la communauté ¨mudéjar¨. Ce terme désigne la population d’origine musulmane qui est restée en territoire chrétien dans toute la péninsule pendant le règne islamique du même.
  • Le style à suivre entre le XIIe et le XVIe siècle, montre un enchevêtrement d’éléments combinés dans le palais. Elle donne lieu à des œuvres d’art dans lesquelles les deux cultures, chrétienne et musulmane, transmettent leur présence.
  • Lors de la visite, en plus de pouvoir admirer le mélange d’architecture gothique et mudéjar, le touriste pourra voir 111 objets. Des sceaux aux objets domestiques, qui complètent l’expérience d’immersion dans la culture maure et chrétienne.
  • Son utilisation a été modifiée, fonctionnant comme une résidence, un théâtre, un cinéma d’hiver et d’été. Jusqu’à ce qu’au XIXe siècle, il subisse un vol qui a laissé son intérieur pratiquement vide. Il n’a été utilisé qu’en 1961 comme abri pour les personnes touchées par les inondations du Tamarguillo.