L'Alcazaba d'Antequera

 

Histoire de l’Alcazaba d’Antequera

L’Alcazaba de la ville d’Antequera est situé au sommet de la colline de Malaga de la médina d’origine islamique de la région.

Bien que l’on pense qu’elle soit d’origine romaine et wisigothique, l’Alcazaba est documentée pour la première fois au 11e siècle par Semuel ibn Nagrella, un juif qui se consacrait à la poésie sous le règne des Almohades.

Au cours du VIIIe siècle, les islamistes ont occupé ce bâtiment de basse protection dans la région, jusqu’au début du califat entre 912 et 1016, où ces forteresses ont été renforcées comme défense et ont donné lieu à l’enceinte qui l’entoure.

Entre 1016 et 1090, le royaume hammudique de Malaga tente de prendre la taïfa d’Antequera, sans succès face à l’apparition de Grenade, qui monte en puissance, appelant désormais sa population les « ziríes granadinos ».

À cette époque, les Almoravides et les Almohades ont décidé de prendre le contrôle d’al-Andalus entre 1090 et 1232. Dates dont datent de nombreux bâtiments qui composent le complexe.

En 1361 et pendant le règne des Nasrides, les murailles existantes ont empêché la domination de l’enceinte par le Castillan Pedro I, donnant lieu à la dénomination populaire de « ville forte ». Finalement, et malgré sa fortification ultérieure et après 5 mois de combat, les chrétiens ont réussi à s’emparer de ce patrimoine historique lors de la prise d’Antequera en 1410.

Vue panoramique de l'Alcazaba d'Antequera

 

Heures de visite

Les horaires fixés pour l’accès au site vont de 10h00 du matin à 18h00 du soir, tous les jours de la semaine. Les jours fériés, les horaires sont modifiés et doivent être consultés avant d’organiser votre visite du monument. Ainsi, la veille de l’Épiphanie, le 5 janvier, la veille de Noël, le 24 décembre et le jour de l’An, le 31 décembre, la visite est réduite de 10h00 à 15h00. Alors que le 1er janvier, le 6 janvier et le 25 décembre, jour de Noël, le monument sera fermé au public. L’entrée de l’Alcazaba n’est pas autorisée dans les 30 minutes précédant la fermeture des visites.

L’entrée du monument comprend l’accès à la Collégiale Royale de Santa Maria.

Si vous avez déjà fait la visite, découvrez d’autres activités que vous pouvez faire à Malaga.

 

Prix

Le prix d’entrée par adulte dans le cadre de l’horaire fixe est de 6 euros, avec la possibilité d’obtenir une réduction pour les groupes de 20 personnes, ce qui réduit le prix à 5 euros par visiteur. Les enfants de moins de 6 ans, y compris ces derniers, ont accès gratuitement à l’intérieur du monument. S’ils dépassent cette limite et ont jusqu’à 16 ans, le prix final de leur billet est de 3 euros. Les personnes retraitées doivent également payer 3 euros par billet, obtenant une réduction de 50 % si la visite est effectuée en groupe. L’entrée à l’Alcazaba sera gratuite pour tout le public les mardis de 14h00 à 18h00 de l’après-midi, sauf les jours fériés et leurs veilles, étant possible d’appliquer cet avantage au jour ouvrable suivant aux dates indiquées.

Il est également possible d’effectuer une visite guidée à l’aide d’un audioguide ou accompagnée par un professionnel. Le prix doit être consulté par e-mail.

Complétez votre voyage à Antequera en visitant le château de Gibralfaro, la cathédrale, le théâtre romain, l’Alcazaba ou les arènes de la Malagueta.

 
 
Visite guidée route du roi 40€ Réserver

Pièces

La visite est divisée en deux parties, d’une part, l’Alcazaba lui-même et d’autre part, les environs. Les points de repère les plus remarquables sont:

  • La Porte Chrétienne, restaurée au XVIe siècle et d’où l’on passe au Terrain de Parade, la zone centrale du complexe.
  • Le Donjon est situé dans les profondeurs de la roche.
  • Au-dessus du bâtiment angulaire connu sous le nom de ¨Horloge de Papabellotas¨, s’élève la Tour de Homenaje, datant de 1582 et où repose la plus grosse cloche du lieu.

Tour de Homenaje de l'Alcazaba d'Antequera

  • La Tour blanche, à deux étages, se distingue par sa beauté architecturale et son utilisation de la maçonnerie.
  • Le reste de l’enceinte est protégé par les deux tours et un mur d’union qui atteint la Place des Écrivains et Santa Maria. À l’intérieur, il abrite, immergés dans des jardins, la Tour de l’Étoile, la Citerne nasride, le Tombeau romain, les Murs de l’Est ou la Porte de l’Eau, entre autres.
  • En 1410, la Mosquée Aljama a été bénie, devenant ainsi un lieu de culte chrétien.
  • La Tour de Rupture, récemment restaurée.
  • Fondée en 2000, la Tour du Bisagra relie les murs de la médina et le complexe défensif.
  • Nées entre 1232 et 1410, les Barbacanes nasrides protégeaient la muraille dans ses espaces sans défense.
  • Récemment découverte, la Tour Tordue restait cachée par d’autres constructions.
  • Conçus après la conquête de la médina par la Castille, la Casa Consistorial et la Casa del Corregidor sont des bâtiments à usage public.
  • La Collégiale Royale de Santa Maria, le premier patrimoine architectural andalou de la Renaissance mélangé au gothique. Construit entre 1514 et 1550 sur ordre de l’évêque de Malaga. Il est dédié à l’accueil d’événements ouverts au public, il n’abrite donc aucun objet de valeur.

 

Comment s’y rendre

Le lieu est situé au cœur du centre historique de la ville d’Antequera à Malaga. Plus précisément sur la Place des Écrivains. Le code postal est 29200.

La ville est située à environ 51 km de la capitale. Si vous passez la nuit à Malaga, il est possible de se rendre sur place en voiture en empruntant l’A-45 pendant 48 minutes. Il existe des parkings publics à proximité de la zone de La Alcazaba. Si, au contraire, vous utilisez les transports publics, vous avez le choix entre trois lignes de bus de la compagnie ALSA, qui couvrent toutes environ une heure de trajet. Il est conseillé de faire le trajet par ce moyen de transport car la gare d’Antequera est plus éloignée du centre d’Antequera, ce qui constitue une difficulté supplémentaire pour les visiteurs qui se rendent au site monumental. Une fois arrivé à la gare routière, le parcours de 1,9 km peut être effectué à pied en 25 minutes environ.

Comment se rendre à l'Alcazaba d'Antequera

 

Curiosités

Certaines des curiosités qui entourent l’histoire de ce lieu sont :

Au moment où la prise d’Antequera mentionnée a eu lieu, le dicton populaire ¨Que le soleil se lève sur Antequera et que ce soit ce que Dieu veut.¨ a été créé par Fernando de Trastámara ou Fernando de Antequera, à l’époque gouverneur de Castille.

L’horloge de la Tour de Homenaje est connue sous le nom de « de Papabellotas » car, afin de couvrir les dépenses générées pour son acquisition, il a fallu vendre une zone peuplée de chênes-lièges.

En 1985, l’Alcazaba a reçu la distinction de ¨Bien de Interés Cultural¨ ou BIC, dans la catégorie des monuments de la ville, protégés en vertu du décret du 22 avril 1949 et de la loi 16/1985 sur le patrimoine historique espagnol.

Une autre étape importante qui s’est déroulée à l’intérieur de l’enceinte a été l’accueil des Cortes d’Aragon en 1429 par Alphonse V.

Par ailleurs, la célèbre série « Warrior Nun », une production Netflix de 2019, a tourné une partie de ses épisodes dans cette citadelle.