logo

10 Personnalités illustres enterrées dans la mosquée-cathédrale de Cordoue

La plupart des personnes qui visitent la mosquée de Cordoue sont impressionnées par le grand nombre de chapelles funéraires et de tombes à l’intérieur. Des chapelles et des tombes, évidemment chrétiennes, puisque les musulmans ne peuvent pas être enterrés dans les mosquées. Être enterré dans ce lieu était un luxe accessible à très peu de personnes, aussi la plupart des chapelles sont-elles occupées par des membres de la noblesse ou du clergé.

Nous allons mentionner ci-dessous dix des personnages les plus importants dont les sépultures se trouvent dans ce monument.

 

1- Les rois Alfonso XI et Fernando IV

Leurs dépouilles mortelles se trouvaient dans la crypte de la chapelle royale jusqu’en 1736, date à laquelle le roi Philippe V décida de les transférer dans la collégiale de San Hipolito, dans la capitale de Cordoue. Cette chapelle a été construite au XIVe siècle sous les auspices d’Henri II et est de style mudéjar. La chapelle royale est située en face de la salle du Trésor, tout près de la chapelle de Villaviciosa.

2- Les restes mortels de Luis de Góngora y Argote

Le célèbre poète cordouan du XVIIe siècle, se trouve dans la chapelle de San Bartolomé. Luis de Góngora était archidiacre et c’est pour cette raison que chaque année, le 23 mai, pour commémorer la date de sa mort, le chapitre de la cathédrale et l’Académie royale des sciences, des beaux-arts et des arts nobles de Cordoue organisent une messe en son honneur. La chapelle de Saint-Barthélemy est située dans le même mur de la quibla, à côté du musée wisigothique de San Vicente.

3- L' »Inca » Garcilaso de la Vega

Surnommé « le prince des écrivains du Nouveau Monde », il était un écrivain et un historien né à Cuzco, fils d’un noble espagnol et d’une princesse péruvienne. Il s’est installé à Cordoue en 1561, à l’âge de 22 ans, et sa dépouille mortelle repose dans la crypte de la chapelle des Bienheureuses âmes du Purgatoire, qui se trouve dans le mur nord de la salle de prière.

4- Cardinal Pedro de Salazar

Il fut une figure marquante de la Cordoue de la fin du XVIIe et du début du XVIIIe siècle, sous les auspices de laquelle furent construits d’importants édifices tels que l’église de San Pedro de Alcantara ou l’hôpital qui porte son nom. Sa tombe se trouve dans la chapelle de Santa Teresa, construite en 1703 par Francisco Hurtado Izquierdo, dans un élégant style baroque. Cette belle chapelle abrite également le Trésor de la cathédrale et est située tout près du mihrab de la mosquée.

5- Pedro Duque de Cornejo

Il est l’auteur des stalles du chœur de la cathédrale. Il avait 69 ans lorsqu’il a commencé à prendre en charge ces travaux et après y avoir travaillé pendant près d’une décennie, il est décédé très peu de temps avant la mise en place des stalles du chœur. C’est pourquoi le chapitre lui a fait le grand honneur d’être enterré à l’entrée du chœur de la cathédrale.

6- Fray Diego de Mardones

Sous l’évêché duquel les travaux du transept de la cathédrale furent achevés en 1607, il est enterré du côté de l’épître (côté droit) dans la chapelle principale. Sa tombe est formée d’une sculpture priante qui regarde vers le Retable principal.

7- Pablo de Céspedes

Le célèbre peintre, sculpteur, architecte et auteur de traités de Cordoue, décédé dans la capitale en 1608, est une autre des grandes personnalités qui sont enterrées dans la cathédrale de la mosquée. Sa tombe est située devant la chapelle de San Pablo, sous l’un des arcs du transept de la cathédrale.

8- Pedro de Ceballos Cortés y Calderón

Il a été vice-roi du Rio de la Plata (vice-royauté qui regroupait les actuelles Argentine, Paraguay, Uruguay et Bolivie) dans les années 1777 et 1778. Sa carrière militaire est pleine de succès et il est mort par hasard à Cordoue, parce qu’il était vraiment en route pour Madrid, mais quand il est arrivé dans notre ville, il a trouvé sa santé très détériorée et il est entré dans le couvent des Pères Capucins pour essayer de récupérer. Sa tombe est située dans la chapelle de Villaviciosa.

9- Notre Dame de la Conception

L’une des plus belles chapelles funéraires de la mosquée-cathédrale, sur le côté ouest. C’est là qu’est enterré son fondateur, l’évêque Fray Alonso de Medina y Salizanes. Les peintures murales de l’antichapelle sont l’œuvre de Juan de Alfaro, le retable de Melchor de Aguirre et les délicates sculptures de la même ont été exécutées par Pedro de Mena.

10- Don José de Infantes Florido

Évêque de Cordoue pendant 17 ans (entre 1978 et 1995), a été la dernière personnalité enterrée à l’intérieur de la salle de prière. Nous sommes en 2005 et depuis le XIXe siècle, personne n’a été enterré dans le monument qui nous concerne. Sa dépouille mortelle repose à l’intérieur de la chapelle de la conversion de Saint-Paul.

D’autre part, vous pouvez consulter les meilleures visites guidées de Cordoue dans le lien, dans celui-ci vous trouverez nos meilleures visites guidées comme par exemple :

Et bien plus encore…

Nos tours les plus populaires

Articles Connexes

Les activités pour les entreprises ou Team Building visent à promouvoir le travail en équipe et la cohésion par le biais d rsquo activités Cela aidera les

L rsquo année comporte de nombreuses fêtes à célébrer en famille dans la convivialité avec enthousiasme 8230 mais il y a quelque chose avec Noël qui peut

Le quartier du Sacromonte à Grenade représente l rsquo essence métisse du flamenco À travers ses rues qui disparaissent brusquement pour se terminer par une entaille des