logo

Malaga à l’époque phénicienne

Malaka ou mlk était une colonie phénicienne située sur la péninsule ibérique, sur la côte sud, et correspond à ce que nous connaissons aujourd’hui comme la ville de Malaga. Les actions et activités des Phéniciens ont laissé des traces indélébiles à Malaga, ainsi qu’une modification du territoire encore présente aujourd’hui, ce qui en fait l’une des villes les plus anciennes d’Europe.

Durant leur installation, les Phéniciens ne se sont pas limités au commerce, mais ont également développé une agriculture commerciale de grande importance, notamment la culture de la vigne, ainsi qu’une importante activité industrielle et métallurgique.

En raison de cette forte activité économique, le territoire a subi de grands changements qui ont conduit à la fin de l’image de l’embouchure du Guadalhorce entre les IXe et VIe siècles avant J.-C. Restez avec nous si vous voulez en savoir plus sur Malaga à l’époque phénicienne, un événement qui a changé la ville à jamais ! Vous ne le regretterez pas.

 

Histoire de la Malaga phénicienne

La civilisation des Phéniciens venait de la région du Liban et de la Syrie. En raison du manque de terres fertiles, cette civilisation était particulièrement orientée vers les activités marines. Au fil des ans et grâce à l’amélioration de ces activités, les Phéniciens ont pu naviguer sur de longues distances.

Grâce à leurs longs voyages, les Phéniciens ont laissé un héritage important dans toute la Méditerranée, devenant les plus importants commerçants de l’Antiquité. Au fil du temps, ces routes commerciales ont donné naissance à des colonies de peuplement, où l’on ne se contentait pas de s’approvisionner en matières premières, mais aussi de les transformer.

De nos jours, il ne reste pas beaucoup de vestiges de leur présence, c’est pourquoi les rares que l’on peut trouver sont considérés comme si importants dans toute l’Andalousie. Poursuivez votre lecture et apprenez-en davantage sur les Phéniciens et Malaka.

Les actes et les activités des Phéniciens ont laissé des traces indélébiles à Malaga, ainsi qu'une modification du territoire qui est encore présente aujourd'hui.

Malaka et son histoire

L’un de ces établissements était Malaka, où ils ont fondé une usine. À cette époque, il y avait une autre colonie de bastetanos, qui venaient de la péninsule ibérique, et dont l’industrie était uniquement consacrée au salage et à la production de teinture pourpre. Après l’installation des Phéniciens, Malaka est devenue un lieu florissant qui avait même sa propre monnaie.

Au début, ce village était situé au pied du versant de la montagne Gibralfaro, car sa baie naturelle offrait un bon port pour les bateaux. Après l’arrivée des Romains dans la péninsule, Malaka a continué à prospérer, car il n’y avait pas de conflit et on lui a accordé l’autonomie par rapport à l’empire, ce qui lui a permis de préserver sa culture et ses traditions.

Au fil du temps, la ville a été romanisée jusqu’à devenir une municipalité. Des constructions romaines ont également été intégrées et le port a été agrandi, entre autres choses.

Après l'installation des Phéniciens, Malaka est devenue un lieu florissant qui possédait même sa propre monnaie.

L’ancien estuaire du Guadalhorce

A cette époque, l’embouchure de ce fleuve remarquable avait l’aspect d’un estuaire, dans lequel émergeait un groupe d’îlots. Certains d’entre eux étaient si grands qu’ils sont devenus les premiers refuges pour le développement de la culture phénicienne. Cependant, en raison du boisement, l’érosion et une série d’inondations ont été responsables de la destruction de l’estuaire en un temps relativement court, lui laissant l’aspect qu’il a aujourd’hui.

Les plus anciens vestiges d’origine phénicienne présents dans la baie de Malaga datent du IXe siècle et ont eu lieu en même temps que d’autres établissements situés dans ce qui est aujourd’hui la ville de Huelva, faisant de ces deux établissements les plus anciens de la péninsule ibérique.

 

Site de Cerro del Villar

Très proche de la colonie de Malaka se trouvait la colonie de Cerro del Villar. Il s’agissait d’une autre ville phénicienne importante de Malaga, datant du VIIIe siècle et située sur un autre îlot de l’estuaire du Guadalhorce.

Il s’agissait d’un établissement beaucoup plus consolidé, doté d’une structure urbaine moderne.  Cela nous amène à penser que les origines du tissu urbain ne se trouvent peut-être pas tant chez les Grecs que chez les Phéniciens.

Certains chercheurs affirment que l’objectif des Phéniciens était d’établir des relations avec le monde local, ce qui peut être démontré par le bon fonctionnement de leurs premiers contacts avec la population locale.

 

Structure des rues et des magasins ouverts sur l’extérieur

Cet établissement possédait des rues pouvant atteindre 5 mètres de large, de grandes maisons résidentielles, des ateliers de métallurgie et de poterie, des magasins ouverts sur la rue, une zone portuaire, etc.

Cependant, contrairement à Malaka, le village de Cerro del Villar a été détruit des années plus tard que sa date d’origine en raison d’un événement destructeur d’origine marine. On ne sait pas exactement si la catastrophe est due à un tsunami ou à une forte tempête de Levante.

 

La première zone industrielle de Malaga

Une fois que la région s’est remise de la catastrophe, on a commencé à observer un peuplement de nature industrielle plutôt que résidentielle. C’est à cette époque que les Phéniciens ont créé la première zone industrielle de Malaga.

La colonie de Malaka a commencé à prendre de l’importance, installée à l’endroit où se trouve aujourd’hui le centre-ville de Malaga.  Ces vestiges sont visibles dans la capitale de Malaga, dans certains bâtiments emblématiques de la ville. Par exemple, le rectorat de l’université de Malaga est le bâtiment où se trouvent les plus anciens vestiges phéniciens de la ville de Malaka.

 

Malaka : le village le plus emblématique de la baie de Malaga

Cet établissement a servi de base au développement de la ville que nous connaissons aujourd’hui. La prospérité de Malaka est en partie due à la destruction du Centro de Villar. Depuis l’an 600, Malaka a déjà une grande proéminence et possède une grande muraille et un grand port.

Cette ville devient un lieu de commerce exceptionnel, où la sauce de poisson devient son produit commercial par excellence. De plus, la culture de la vigne pour produire du raisin et du vin est un autre de ses atouts.

Les Phéniciens ne se sont pas limités au commerce, mais ont également développé une importante agriculture commerciale de haut niveau, notamment la culture de la vio, ainsi qu'une activité industrielle et métallurgique.

Chez Oway Tours, vous pouvez également profiter de l’alternative suivante :

Nos tours les plus populaires

Articles Connexes

Les activités pour les entreprises ou Team Building visent à promouvoir le travail en équipe et la cohésion par le biais d rsquo activités Cela aidera les

L rsquo année comporte de nombreuses fêtes à célébrer en famille dans la convivialité avec enthousiasme 8230 mais il y a quelque chose avec Noël qui peut

Le quartier du Sacromonte à Grenade représente l rsquo essence métisse du flamenco À travers ses rues qui disparaissent brusquement pour se terminer par une entaille des